Le rôle du suivi et de l'évaluation dans le cycle politique

  1. Italiano non disponibile
  2. Français
  3. en
  4. de

L'évaluation est une partie essentielle du cycle politique, car elle facilite la conception et la mise en œuvre de politiques fondées sur des données probantes, en augmentant la responsabilité et la transparence de la politique, en démontrant les réalisations vers les objectifs politiques et en évaluant l'efficacité, l'efficience, les résultats et les impacts des politiques.

Il existe de nombreux types d'évaluation (évaluations ex ante, évaluations à mi-parcours, évaluations pendant la période de mise en œuvre, évaluations thématiques et évaluations ex post) et chacune d'entre elles joue un rôle spécifique au cours du cycle politique, comme décrit ci-dessous.

/file/30529_itpolicy_cycle_2_fr

Phase 0 :  Point de départ – « OÙ NOUS SOMMES MAINTENANT ? ».

Avant de concevoir la politique, il est nécessaire de décrire le contexte social, économique et environnemental visé par celle-ci. La description de la situation est généralement basée sur les preuves recueillies (par ex. à l'aide d'indicateurs de contexte). Ces éléments constituent la base d'une analyse SWOT et d'une évaluation des besoins, au cours desquelles les parties prenantes examinent et définissent les besoins et les obstacles potentiels à surmonter.

Phase 1 :  Conception de la politique – « OÙ VOULONS-NOUS ARRIVER ? »

La politique est souvent conçue comme une stratégie, un programme ou un plan. Dans le processus de conception d'une politique, les parties prenantes décident quels besoins définis doivent être ciblés par le programme et à quel moment. Les parties prenantes décident ensuite de ce que les interventions doivent permettre de réaliser pour répondre non seulement à ces besoins définis, mais aussi à l'ensemble du contexte/environnement politique. Lors de la conception de la politique, les types d'actions soutenues par des ressources (budget) sont définis afin d'atteindre les objectifs fixés. À cette étape, il est toujours utile de clarifier les effets attendus de la politique : quelles sont les réalisations attendues pour les ressources allouées, quels résultats peuvent-ils être générés avec ces réalisations pour répondre aux besoins du groupe de bénéficiaires de la politique et quels impacts la politique aura-t-elle sur l'ensemble du contexte/environnement politique. La formulation des objectifs, la définition des ressources, des réalisations, des résultats et des impacts constituent la base de la décision concernant les indicateurs qui seront utilisés pour mesurer la réalisation de ces objectifs et les effets observés. Les indicateurs mesurant les ressources et les réalisations sont ensuite utilisés comme indicateurs de suivi.

Le rôle de l'évaluation dans la conception de la politique : à ce stade, l'évaluation ex ante fournit une appréciation indépendante et immédiate de la qualité de la description de la situation, de l’analyse SWOT, de la pertinence des besoins prioritaires choisis et de la stratégie de la politique (objectifs formulés, actions sélectionnées, ressources et effets escomptés) ainsi que de l'efficacité et de l'efficience potentielles de la politique. L'évaluation ex ante peut également servir de point de départ à la mise en place du système/cadre de suivi et d'évaluation pour la mise en œuvre du futur programme.

Phase 2 :  Mise en œuvre de la politique - « COMMENT ALLONS-NOUS ? »

Cette partie commence avec l'approbation du programme et dure jusqu'à la mise en œuvre de l'ensemble des actions concrètes par les bénéficiaires définis. Le suivi de la mise en œuvre est assuré par les ressources, les résultats et, le cas échéant, les indicateurs de résultats choisis. À cette étape, le suivi fournit des informations immédiates sur le fonctionnement de la politique et permet aux décideurs de la piloter et de l'ajuster pendant sa mise en œuvre. Ces informations peuvent contribuer à des évaluations continues ou thématiques.

Le rôle des évaluations dans la mise en œuvre de la politique :les évaluations pendant la période de mise en œuvre et les évaluations continues permettent aux évaluateurs et aux décideurs d'observer comment le programme progresse vers la réalisation des objectifs. Ces évaluations peuvent également commencer à indiquer si la politique produit les résultats escomptés et les impacts prévus. Cela permet d'améliorer et de corriger la politique en fonction du contexte général.

Les conclusions des évaluations pendant la période de mise en œuvre peuvent également être utiles pour concevoir le cycle politique suivant. Cela évite de créer des disparités politiques entre les cycles politiques.

Les évaluations pendant la période de mise en œuvre sont généralement menées sur une base annuelle et permettent de suivre les résultats immédiats de la politique. Cependant, ces types d'évaluations ne sont pas toujours utiles pour apprécier des effets qui ne peuvent être perçus à court terme.

Phase 3 :  Examen de la politique - « AVONS-NOUS OBTENU CE QUE NOUS VOULIONS ? »

Une fois que toutes les interventions de la politique sont terminées, il est temps de vérifier si la politique a atteint les objectifs et les besoins initialement programmés et de voir si elle a eu les effets escomptés et les impacts prévus. L'étape de révision de la politique est une étape essentielle du cycle car les effets et les impacts à plus long terme qui n'ont pas pu être évalués par les évaluations pendant la période de mise en œuvre doivent être vus et pouvoir être évalués. En outre, ce type d'examen des politiques peut servir à mieux programmer les interventions pour l'avenir.

Le rôle de l'évaluation dans l'examen des politiques : L'évaluation ex post est menée après l'achèvement de l'intervention politique pour démontrer la réalisation des objectifs, résultats et impacts de la politique. L'évaluation ex post permet de déterminer les effets à long terme de certains types d'interventions. Les constatations sont généralement diffusées aux parties prenantes et au grand public afin d'accroître la transparence de la politique et d'apprendre comment l'améliorer à l'avenir.